Vous appréciez les dessins, les inscriptions et la peinture sur les murs dans les rues que vous parcourez. Eh bien, sachez et retenez qu’il s’agit des graffitis, un type d’art se répand actuellement dans le monde entier. Alors pour avoir plus de compréhension au sujet des graffitis, lisez dans les moindres détails, cet article et vous serez satisfaits.

Que peut-on entendre par Graffiti ?

 Étymologiquement, le graffiti vient du latin « graphium », qui veut dire un stylet, très utilisé à Rome, servant à écrire ou à inscrire essentiellement dans la cire. Du grec « graphein », qui signifie respectivement dessiner ou écrire, le graffiti est un art stylé de l’antiquité. 

Très populaire aujourd’hui, le graffiti est un dessin gravé ou tracé sur une propriété ou sur un mur. Souvent porteur de message, cet art urbain représente aussi des inscriptions calligraphiées ou peintes sur des supports variés tels que les monuments, les camions, les métros ou les palissades, privés ou publics. Véritable art de créativité et d’imagination, c’est au XXe siècle, que ladite forme d’art graphique a été reconnue et apprécié dans l’univers artistique et même par les fans comme un art esthétique à valoriser. Bénéficiant d’un nom issu de la langue italienne, le graffiti est associé non seulement à la culture du hip-hop, mais également à l’art de la rue communément appelé « street art ».

Quels sont les différents types de graffitis?

  Il existe plusieurs types de graffitis. Il s’agit essentiellement le tag, le wild-style, le street art, le flop ou throw up, les fresques et les pièces et le block-letter.

Il faut clarifier que le graffiti est un art visuel, qui permet à un « graffiti-artist », « graffeurs », ou « artistes graffs » de se défouler, de sortir son mécontentement, son désarroi, sa révolte ou son indignation sur un fait. Bref, représentant la voix de la masse, le graffiti est un moyen de revendication, d’exposition, de participation et de dénonciation, qui révèle une expérience artistique esthétique.                    

By